ARRIN, le duo d'Andréa et de Richard

Nous connaissons tous Andréa Ingham et Richard Heaney. Ils font partie, depuis plus de vingt ans, des habitants de Lévaré que nous rencontrons à la boulangerie, à l'école et parfois lors d'un de leurs concerts. Quand à leur nom de famille, certains d'entre nous ne se risquent toujours pas à le dire, de crainte de mal le prononcer. Richard nous dit pourtant que ce n'est pas si difficile : Heaney se prononce tout simplement comme le mot français « ainé ».

 

 

Mais comment ces deux musiciens sont-ils arrivés à Lévaré ? Revenons plus de vingt cinq ans en arrière. Tout commence en 1984, nous sommes dans le nord de l'Angleterre, dans la ville de Leeds. Richard est à la recherche d'un flûtiste pour l'accompagner au concours annuel de l'école où il prépare son bac. Il rencontre alors Andréa. Des liens plus étroits se tissent entre eux pendant l'enregistrement. C'est ainsi qu'ils remportent le premier prix. Ils entamment tous les deux leurs études supérieures au « Leeds College of Music » et passent leur diplôme en jazz et musique contemporaine. Cette école d'avant garde était à l'époque une des seules à proposer ce parcours de formation.

Richard accompagne ensuite Andréa pour des auditions à Londres et à Manchester. Pour complèter leurs bourses d'études, ils fondent le groupe Flight of Arrin. Ils se mettent alors à jouer des musiques d'ambiance dans des restaurants puis dans les pubs et les bars. Le nom se raccourcit à ARRIN . On peut trouver dans l'origine de ce nom l'anagramme des prénoms d'ANdRéa et de Richard. A la fin de leurs études en 1989, Richard et Andréa entamment leur première tournée dans les universités et autres salles de concerts en Angleterre. Ce duo se transforme alors en trio puis en quartet. C'est à cette époque que sort leur premier album « Spirit of Arrin ».

 

Les deux musiciens prennent alors la route vers le sud de l'Angleterre puis décident de se diriger en vers la Bretagne. Cette région partage en effet leur sens des valeurs traditionnelles et musicales, d'autant plus que les compositions de Richard se sont inspirées de son enfance passée en Ecosse. Les sonorités de la flûte d'Andréa trouve aussi un bon accueil chez ces français de l'ouest. C'est aussi en France qu'a vécu Django Reinhardt, un musicien de jazz très célèbre qui a influencé Richard par son style à part qu'est le jazz manouche.

 

C'est finalement à Lévaré, aux portes de la Bretagne, qu'ils s'installent dans les années 90. Bien que peu centrée géographiquement vis à vis de l'Europe, c'est de notre petite commune que Richard et Andréa s'en vont se produire en concerts un peu partout en Europe. Du nord aux Pays-Bas jusque dans les Alpes à l'Est et dans les Pyrennées au sud. Il traversent aussi de temps en temps la Manche pour faire des tournées en Irlande et dans leurs vieux patelins jusqu'aux Orcades (archipel situé au nord de l'Ecosse).

 

Avec plus de dix albums, dont huit sur CD, ils continuent de travailler leur art. Le calme que leur accorde le pays du bocage Mayennais est parfait pour la discipline du travail solitaire au quotidien qu’exige le métier du musicien. Aujourd’hui ils sont toujours contents de faire partie du beau paysage et de la communauté sympa qui s’appelle Lévaré!

 

 



Vendredi 17 décembre 2011

 

Le vent et la pluie de ces derniers jours n'ont pas empêché presqu'une centaine de spectateurs à venir écouter les belles mélodies du groupe ARRIN ce vendredi soir du début des vacances de Noël. Le groupe ARRIN a réussi à rassembler toutes les générations autour de ses airs mélodieux, de son humour et de sa gentillesse.

 

A plusieurs reprises, Richard et Andréa ont invité les spectateurs à participer aux chansons. C'est avec un chant de Noël en français que nos deux artistes ont terminé leur concert.

 

A la question de Richard : "C'est qui là-haut ?", la foule a repris en choeurs "C'est le Père Noël !".

 

La soirée s'est terminée par la distribution d'un bon morceau de brioche. Nos deux musiciens avaient aussi préparé un vin chaud dont les arômes arrivaient dans la salle dés la fin de concert...

 

Voici quelques photos qui traduisent assez bien l'ambiance chaleureuse de la soirée :