La collecte de vêtements usagés par le Relais

Chaussures ou vêtements trop petits, démodés, assez vus ? Vous ne les portez plus ? Ne les laissez pas s’entasser dans vos armoires et surtout ne les jetez pas à la poubelle ! Ils peuvent créer des emplois, portés par d’autres ou recyclés, commencer une deuxième vie solidaire.

 

 

1- Conseils de dons de vêtements au Relais

 

Vous pouvez déposer dans les conteneurs du Relais de petits sacs, remplis de vêtements (pantalon, chapeau, écharpe…) et linge de maison, chaussures et petite maroquinerie (sacs à main, ceintures,…).

 

Afin de préserver la qualité de vos dons et leur assurer une seconde vie, nous vous remercions de respecter quelques consignes :

 

  • Donner des vêtements propres et secs. Les vêtements mouillés et moisis ne sont pas recyclables.
  • Utiliser des sacs de 50 litres maximum (afin qu’ils puissent entrer dans les conteneurs).
  • Veiller à toujours bien fermer ces sacs (pour ne pas qu’ils se salissent, ne pas déposer les vêtements en vrac ou dans des cartons).
  • Attacher les chaussures par paires.
  • Si possible, séparer le textile des chaussures et de la maroquinerie.
  • Si le conteneur est plein, ne pas déposer les sacs par terre car ils risquent d’être volés ou abîmés.

 

2- Où trouver les conteneurs le Relais ?

 

  • Salle des fêtes à Lévaré.
  • Dans toutes les déchèteries de la Communauté de Communes du Bocage Mayennais.

 

3- Que deviennent vos dons de vêtements ?

 

Grâce à vos dons, le Relais récupère chaque semaine plus de 1 500 tonnes de textiles, ce qui représente

65 % de la collecte en France. Ces textiles sont acheminés vers 14 centres de tri, pour connaître différents sorts selon leur état et leur qualité :

 

 

  • Les textiles utilisables en l’état sont revendus à bas prix dans les 64 boutiques Ding Fring du Relais ou destinés à l’export.
  • Les textiles qui ne peuvent plus être portés sont recyclés par le Relais dans le cadre de la production de chiffons d’essuyage pour l’industrie, ou pour la fabrication de matières à partir desquelles est notamment fabriqué l’isolant Métisse®.
  • Les déchets ultimes représentent 10 % des volumes collectés.